Catégories
Actualités

Machines à coudre

Visite d’usine de machine à coudre

Nous avons visité une usine de machine à coudre à Guangzhou (Canton) dans le sud de la Chine. Cela nous a permis de constater les conditions de travail, les prix, le choix…

Nous avons réalisé une vidéo que vous pouvez voir juste en dessous.

Nous aimerions en ramener mais il y a vraiment tout les prix et toutes les qualités. Pour vous, c’est quoi la machine à coudre parfaite ? Commentez plus bas afin que nous puissions réfléchir avec vous et nous mettrons à jour un « question/réponse » afin de répondre le mieux possible à cette problématique.

Pour vous, c’est quoi la machine à coudre parfaite ? Commentez cette article et soyez sur que nous prendrons votre avis en compte.

9 réponses sur « Machines à coudre »

Quid du service après-vente, de la qualité et de la robustesse?
Je préfère privilégier les machines de marque connues ayant fait leurs preuves.

De notre côté, nous avons plus d’une centaine de machine, et c’est justement entre autre ce problème de fiabilité et de qualité de service qui nous pousse à chercher ailleurs. Nous avons de nombreuses machines de marques réputées qui nous ont été refusées de garantie au bout de moins d’un an car considérées comme usées… Si nous lançons ce projet, nous travaillerons avec des vendeurs professionnels agréés et sélectionnés et achèterons un énorme stock de pièce 🙂 disposer de toutes les compétences et matériel en interne nous semble plus sécurisant 🙂

Pourquoi ne pas chercher un fabricant un peu plus local?
Un fabricant qui utiliserait de vrai pièce bien robuste comme était les pièces avant??

Malheureusement ça n’existe pas à moins de 3000€ par machine. Il n’y a, à notre connaissance, plus du tout de fabricant de machine à coudre en Europe que nous aurions les moyens d’acheter. La robustesse n’est de toute manière pas l’apanage de machine aussi cher, les machines chères sont soient industriels soit hyper électronique. L’important dans la qualité et la durabilité n’est pas le lieu de production mais les compétences de l’usine et le choix des pièces.

La machine à coudre parfaite est pour moi adaptée à tout le monde que ce soit débutant ou expert:
C’est à dire
Réglage de la vitesse, facilité de choisir son programme( plus il y a de bouton à bouger , plus c’est compliqué)
Facilité d’entretiens, pouvoir changer les pièces dans une fourchette d’année raisonnable. Que l’on puisse bouger l’aiguille de droite à gauche est un plus , que l’on puisse trouver les diffèrent pieds de biche adaptable et qu’elle possède le point droit, zigzag, boutonnière et si elle fait un point strech c’est le summum

Voilà à quoi ressemble pour moi la machine à coudre parfaite

Merci pour votre retour 🙂 Concernant les fonctions on est d’accord mais il y de nombreuses questions qu’on se pose : enfileur automatique ? combien de points (on nous propose généralement entre 9 et 32 mais ça joue sur le prix) ? Je pense que le plus simple serait de publier ici la liste des options disponibles 🙂

Bonjour,
Évidement l’enfileur Automatique est très pratique , quand aux nombre de point sur ma machine j’en ai 68 et en 10 ans j’ai juste utilisé le point droit, le triple droit, le zigzag, la boutonnière et c’est tout
Donc pour moi plus il y a des points deco, plus ça coûte cher pour rien puisque ce n’est pas réellement utile
15 point c’est largement suffisant à mon sens

Ok. Vu ce que j’entends par-ci par là, je partirais sur 23 points pour avoir un peu de marge. L’enfileur automatique, ça dépendra du prix. Le premier point me semble la fiabilité. J’aimerais voir dans quel mesure il est intéressant d’avoir des machines DIY : des machines qu’on sait réparer soit-même, avec des pièces de rechange universelles à profusion, des visses simples, des vidéos de tuto de démontage. Est-ce que ça serait une grosse plus-value ?

Pour moi une machine trop légère n’est pas le bon choix car elle bouge ,ne passera pas les épaisseurs et n’aura pas la puissance nécessaire pour coudre ,le tout plastique ça ce déboite et casse trop vite .et trop petite elle ne permet pas de travailler avec de largeur ou des épaisseurs de tissus ( quand on doit coudre des manteaux des rodes avec de grands largeurs par exemple ) il faut qu’il est un espace assez entre l’aiguille et le bloc moteur pour y placer le tissu .enfileur automatique n’est pas vraiment nécessaire ça casse trop et très vite ,mais pouvoir bouger l’aiguille sur plusieurs possibilités,avoir le points réglable en longueur,avoir le point surjet,le point zigzag,le point ourlet invisible,le triple point,la boutonnière en un réglage,réglage de la vitesse,possibilité de mettre facilement des pieds de biche et que eux si soit directement avec la machine ,pieds simple ,pieds tirette,pieds tirette invisible,pieds ourlets invisibles,pieds boutonnières ,pieds surjet .voila je pense que j’ai tout dit.
Sur la vidéo les machines que l’on voit sont vraiment trop petites et tout plastic elles ne sont ni solides et trop légères pour faire un travail correct ,de plus les machines que l’on utilise au travail sont souvent malmenés et utilisés par les débutants il faut qu’elles tiennent le coup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *